> Adhérer ! > Faire un don > Soumettre un litige en ligne

Comment utiliser vos chèques-vacances ?

Trajet de train, nuit d’hôtel, séjour en camping, entrée de parc de loisirs ou de musées… à l’approche de la saison estivale, les chèques-vacances vous permettent de payer de nombreuses prestations. Vous pouvez également transformer à tout moment vos chèques du format papier au format digital (et inversement).

Le chèque-vacances est un dispositif de l’Association nationale des chèques-vacances (ANCV) à visée sociale. Il permet tout au long de l’année aux salariés du secteur privé et aux agents de la fonction publique de payer une partie de leurs vacances ou de leurs loisirs, auprès de prestataires ou de sites de réservation en ligne conventionnés par l’ANCV. Il est utilisable en France ou au sein de l’Union européenne.

Le chèque-vacances a une durée de validité de 2 ans.

Les chèques émis en 2024 sont valables jusqu’au 31 décembre 2026.

Le chèque-vacances peut se présenter sous la forme :

  • d’un carnet de chèques en coupures de 10, 20, 25 et 50 € (chèque-vacances Classic) ;
  • ou en version dématérialisée pour une utilisation en ligne exclusivement (chèque-vacances Connect).

Il vous est possible d’échanger le format Classic pour un format Connect ou inversement.

À savoir

En fin de validité, il est possible de les échanger jusqu’au 31 mars de l’année suivant leur expiration pour un même montant, hors frais de traitement et d’envoi (sous condition que le montant des chèques dépasse 30 €).

Par exemple, si vous avez un titre émis en 2022, il est valable jusqu’au 31 décembre 2024 mais vous pourrez l’échanger jusqu’au 31 mars 2025.

À noter

Les Caisses d’allocations familiales proposent également aux allocataires, sous conditions de ressources, un dispositif de chèques-vacances. Le montant varie en fonction du nombre d’enfants à charge et la participation de la Caf dépend du quotient familial. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre Caf de rattachement.

Qui peut en bénéficier ?

Toutes les entreprises peuvent proposer des chèques-vacances mais le dispositif n’est pas obligatoire pour l’employeur, et le salarié peut aussi choisir de les acquérir ou pas.

Les chèques-vacances sont payés en partie par l’employeur et en partie par le salarié. L’apport de l’employeur peut se faire soit par une participation directe, soit par une subvention au comité social et économique (CSE).

Votre participation aux chèques-vacances dépend de l’entreprise dans laquelle vous travaillez. Si vous êtes salarié du secteur privé, elle sera fonction de votre revenu et du nombre d’enfants à charge. Si vous êtes agent public, votre statut et votre rémunération brute sont pris en compte.

Pour en faire la demande, vous devez vous adresser :

  • si vous êtes salarié du privé : à votre employeur, votre comité social et économique ou vos délégués du personnel ;
  • si vous êtes agent public de l’État : auprès de la Direction des ressources humaines, de l’association du personnel ou du Comité national d’action sociale.

Pour en savoir plus sur les conditions d’attribution des chèques-vacances en fonction de votre statut, consultez les fiches de Service-Public.fr dédiées au sujet :

Rappel

depuis le 1er octobre 2023, seuls les agents en activité de la fonction publique d’État peuvent disposer de chèques-vacances. Les retraités ayant déposé une demande avant cette date peuvent encore les obtenir.

D’après le site « service-public.fr »