UFC-QUE CHOISIR OUEST 94

LOISIRS

Foot et droits de retransmission. Les supporters de plus en plus privés de sport à la TV!

 

Depuis de nombreuses années maintenant, regarder un match de football à la télévision en tant que simple spectateur ou supporter émérite devient un véritable parcours du combattant tant leur diffusion devient inexistante sur les chaînes publiques et ou gratuites. Cette année

Un spectacle de moins en moins visible

Jusqu’au début des années 2000, Canal + détenait l’exclusivité de la Ligue 1, et partageait avec TF1 les droits de retransmission de la Ligue des Champions, TF1 diffusait alors une partie des matchs de la plus prestigieuse compétition européenne dont la finale. Mais tout cela est bien fini, et les supporters qui n’ont pas la possibilité financière de pouvoir s’abonner aux chaînes payantes, n’entendent plus raisonner la magnifique musique de Tony Britten qui faisait frissonner plus d’un spectateur devant sa télévision  quand celle-ci retentissait « gratuitement » avant le début du match Européen. Ce temps est bien révolu et pas seulement pour cette seule compétition…

Des droits de retransmission qui s’envolent

Le football génère beaucoup d’argent et les investisseurs étrangers qui sont arrivés en masse et avec de grosses capacités financières ont désorganisé le marché. La Ligue 1 s’est internationalisée, les capitaux étrangers ont abondés vers les grands clubs qui ont pu investir dans des stades modernes, acheter des joueurs de carrure internationale, ouvrir de nouvelles firmes…Ce qui a permis pour le PSG notamment d’être connu à travers le monde. Monaco, Nice ou encore Marseille sont aussi concernés.

Les antennes publiques ne sont pas en capacité de pouvoir rivaliser avec ces grands groupes qui finissent alors par s’arranger entre eux pour maintenir une certaine oligarchie consensuelle autour des diffusions sportives.

L’opium du peuple n’a plus rien de très populaire

Cette privatisation du football tend à rendre ce sport de plus en plus inaccessible pour la majorité des spectateurs et à créer une véritable ségrégation entre les classes sociales les plus aisées et celles les plus défavorisées. Les valeurs de partage, de cohésion et de fraternité

Une censure pour le citoyen consommateur

Par le décret 2004-1392 du 22 décembre 2004, la France a dressé la liste des 21 événements « d’importance majeure » qui doivent être visibles gratuitement par le public du fait de leur caractère fédérateur  (identité culturelle nationale). Cette liste est établie selon quatre critères.  L’évènement doit :

  • fédérer un public plus large que celui qui est traditionnellement concerné,
  • participer de l’identité culturelle nationale,
  • impliquer l’équipe nationale dans le cadre d’une manifestation,
  • faire traditionnellement l’objet d’une large audience télévisée.

Nous sommes alors en droit de nous demander jusqu’où ira cette privatisation et si celle-ci n’engendrera pas à terme un élitisme sportif de masse…

Même catégorie

KB VOYAGES

KB VOYAGES

29 août 2017